Blog #13 Notre Dame de Paris : un sentiment humain

 

Difficile de ne pas parler de cet incendie à Notre Dame de Paris cette semaine, car ce monument historique nous tient tellement au cœur que le monde entier partage la même émotion de tristesse.  Sachant que, de la même manière, il y a eu lieu un grand débat en Chine à ce sujet. Nous pensons que le fond de ce débat mérite que B Platform fasse un tour entier sur les réseaux sociaux chinois, et vous délivre leur points de vue qui reflètent in fine quelques parts la mentalité des consommateurs en Chine. 

Dans un premier temps, le peuple chinois a partagé ce sentiment de tristesse avec la France ainsi que le reste du monde. Beaucoup de chinois ont déjà visité Paris en tant que touristes au moins une fois et étaient remarqués par la beauté et la sobriété de cette cathédrale. En suite, tout comme en France, l’opinion publique commence a enquêter sur la responsabilité et la raison de cet incendie. Beaucoup de chinois pensent que la France n’a pas mis suffisamment de moyens dans l’entretien et la rénovation de ce monument historique, et que l’état économique de la France n’est plus en adéquation avec sa position du premier pays touristique au monde.

En parallèle de ces commentaires sévères mais rationnelles, il y a néanmoins une autre voix très haute en Chine, qui peut tout à fait choquer n’importe qui à l’extérieur du pays. Cette voix se réjouit du malheur de la Cathédrale Notre Dame de Paris en faisant référence de l’incendie au Palais d’Été à Pékin en 1860. Cette opinion que nous jugeons pitoyable reflète néanmoins la cicatrice de la blessure historique entre la Chine et le monde occidental il y a 150 ans n’a pas encore entièrement refermée, et explique l’un des barrières aujourd’hui devant une échange économique libre entre la Chine et l’Europe.

 

 




LEAVE A REPLY

Your email address will not be published.


Comment


Name

Email

Url